Les forêts tropicales humides, réparties dans la zone intertropicale du globe, sont aujourd’hui divisées en trois grands blocs distincts : le bloc africain, le bloc américain et le bloc du Sud-Est asiatique. Ils présentent des similitudes en raison d’un fond floristique commun remontant au temps de la Pangée, continent unique qui a existé il y a environ 245 millions d'années avant de se fragmenter et de se séparer de manière significative à la fin du Jurassique, il y a 140 millions d’années.


Le massif forestier asiatique s’étend aujourd’hui sur le sous-continent indien, la Thaïlande, le Cambodge, le Vietnam, le Laos, la Birmanie et la Malaisie pour sa partie continentale et sur les îles indonésiennes, philippines et de Papouasie-Nouvelle Guinée.

Mangrove au Nord de Palawan (Philippines) © Marie-Alice Martin

Cette fragmentation insulaire a pour conséquence un taux d’endémisme très élevé, c’est-à-dire que vivent sur certaines îles des espèces uniques qui ne se trouvent nulle part ailleurs, résultat de l’isolement par la mer.

La forêt tropicale humide présente aussi la biodiversité la plus importante au monde. Le nombre d’espèces animales et végétales y est considérable mais il y a peu d’individus de chaque espèce. Le nombre d’espèces végétales est estimé entre 8 000 et 10 000.

La végétation est dense et luxuriante, caractérisée par une importante phytomasse (la masse de végétaux sur une surface donnée). Elle comprend des plantes à fleurs, des arbres qui forment une canopée continue entre 20 et 30 mètres mais dont les plus vieux spécimens atteignent facilement 30 à 45 mètres de haut. Cette forêt est aussi constituée d’arbustes, de mousses, de fougères, de plantes grimpantes et d’énormément d’épiphytes, plantes aux racines aériennes, comme certaines orchidées.

Elle recouvre des reliefs de plaine, de montagne et côtier. Le long du littoral pousse la mangrove, une forêt très particulière d’arbres aux racines échasses, quotidiennement inondées par la marée.
 

Zoom rédigé par Hermine Xhauflair, doctorante des départements de Préhistoire et Hommes, Natures, Sociétés du Muséum national d’Histoire naturelle.