Alimentation, médecine, ornement, stupéfiants… La diversité des usages des solanacées est impressionnante. Partez à la découverte de quelques espèces emblématiques d'un genre essentiel aux activités humaines.


Les Solanacées comprennent entre 3 000 et 4 000 espèces, réparties en 90 genres aux morphologies variées : arbres, arbustes, lianes, herbes vivaces ou annuelles.

Cette famille, présente dans le monde entier et plus spécialement en Amérique du Sud, revêt une grande importance économique car beaucoup de plantes ornementales (pétunia, datura, tabac), industrielles (tabac) et surtout bon nombre de fruits et légumes (tomate, aubergine, piments, poivrons, pomme de terre…) en sont issus.

À celles-ci s’ajoutent des plantes officinales, toxiques, voire hallucinogènes, que le folklore associe à des histoires mythologiques et aux rituels de sorcellerie, telles que la belladone, la jusquiame, la stramoine et la mandragore.

Quelques éléments de botanique :
Les feuilles, composées ou entières, sont généralement alternes et portées par un pétiole.

Les fleurs, solitaires ou réunies en inflorescences (cymes), sont constituées de :

  • 5 sépales verts, soudés, persistants sur le fruit ;
  • 5 pétales colorés, soudés, formant souvent un long tube (tabac, datura) ou parfois en forme d’étoile (tomate, pomme de terre) ;
  • 5 étamines fixées sur les pétales. Le fruit contient de nombreuses petites graines rondes et aplaties.

Les solanacées