Le chimonanthe précoce Chimonanthus praecox est un arbuste au feuillage caduc au port compact et arrondi qui fleurit au début de l'hiver. Chimonanthus est la contraction de deux mots grecs : 'cheimôn' qui désigne l'hiver et 'anthos' la fleur. En ajoutant le nom d'espèce 'praecox' (précoce en latin), on comprend que cet arbuste fleurit au début de l'hiver !


Fiche d'identité

Nom scientifique : Chimonanthus praecox

Règne : Plantes - Clade des Plantes Vasculaires

Classe : Dicotylédones (Angiospermes)

Ordre : Laurales

Famille : Calycanthaceae

Genre : Chimonanthus

Espèce : Chimonanthus praecox Auteur : (L.) Link

Taille : 3 à 4 mètres de haut pour un étalement d'environ 3 m

Feuilles : simples, opposées et luisantes, les feuilles d'une longueur de 15 cm en moyenne sont rugueuses sur la face supérieure.

Tronc : le tronc, à l'écorce gris brun, peut être renflé à la base.

Fleurs : les fleurs jaunes pendantes en forme de coupe ont un cœur pourpre. Elles apparaissent l'hiver, avant les feuilles sur les branches de l'année précédente et sont très parfumées.

Fruits : le fruit a la forme d'une gourde marron de 5 cm de long avec une ouverture plus étroite au sommet et contient de 5 à 8 graines toxiques.

Répartition géographique : Asie tempérée : sud et centre de la Chine.

Période de floraison : de novembre à mars

Usages et traditions

Cet arbre dont les fleurs sentent la jonquille est aussi intéressant par la précocité de sa floraison qui a lieu au Jardin des Plantes autour de la mi-janvier.
Cultivé en Chine, on extrait de ses fleurs une huile aromatique.
On utilise les bourgeons floraux, les racines et les tiges en médecine chinoise.

Toxicité
Les graines sont très toxiques. Elles renferment un alcaloïde, la calycanthine, qui donne des convulsions pouvant aboutir à la mort par paralysie respiratoire.


Dans le jardin

Dans le Jardin des Plantes
Floraison : janvier, février

Intérêt ornemental :
Sa floraison hivernale et son parfum délicat en font un arbuste de premier choix pour une plantation près d’une allée, une porte, une terrasse ou un autre lieu de passage.

Conseils de jardinier :
Sa croissance assez lente et sa taille réduite permet de le planter même dans les petits jardins.
La taille doit s’effectuer uniquement pour contenir l’arbuste si celui-ci prend trop d’espace, elle est réalisée juste après la floraison afin de ne pas compromettre celle de l’année suivante.
Il peut être multiplié principalement par semis juste après la maturité des graines, par marcottes ou par bouturage de rameaux herbacés.
En regardant au pied de l’arbuste vous pourrez trouver parfois des jeunes plants issus d’un semis spontané.
Il résiste aux fortes gelées –15°C et n’est pas exigent sur la nature du sol.


Localisation dans le Jardin des Plantes

Petit labyrinthe