Le fau de Verzy Fagus sylvatica var. tortuosa est un hêtre qui a une forme de parasol, en forme de voûte et un tronc difforme. Les branches sont tordues et s'entrelacent. Fagus est le nom latin du hêtre, il a donné les noms "fau", "fayet", "fayard" qui désignaient cet arbre en ancien français. Fagus vient du grec 'phagein' : manger. Le mot Hêtre vient du francisque haistr.


Nom scientifique : Fagus sylvatica var. tortuosa

Autres noms vernaculaires : Hêtre tortillard

Règne : Plantes - Clade des Plantes Vasculaires

Classe : Dicotylédones (Angiospermes) - Clade des Dicotylédones vraies, Clade des Rosidées, Clade des Fabidées

Ordre : Fagales

Famille : Fagaceae

Genre : Fagus

Espèce : Fagus sylvatica

Variété : Fagus sylvatica f.tortuosa Auteur :(Pépin) C.K.Schneid.

Taille : 10 m

Feuilles : caduques, simples, ovoïdes et ondulées en bordure, elles sont d'un vert foncé luisant sur la face supérieure et bordées de poils.

Tronc : si l'écorce est semblable à celle du hêtre commun (grise et lisse), le tronc est tordu, boursouflé, difforme et se ramifie horizontalement.

Fleurs : les fleurs mâles sont des chatons pendants et globuleux jaunes, les fleurs femelles sont vertes et forment des petits groupes séparés.

Fruits : comme les hêtres communs, les fruits sont des cupules qui s'ouvrent et libèrent des graines (faines). La fructification est abondante tous les 3, 6 ou 9 ans.

Répartition géographique : France (Lorraine), Allemagne, Suède, Danemark.

Période de floraison : d'avril à mai

Conservation

Statut de conservation en France
Ce taxon est protégé en région Lorraine.


Usages et traditions

Il est ici question des utilisations du hêtre typique et non du tortillard.

En cosmétologie, l'extrait de bourgeon, riche en peptides, a des propriétés lissantes et anti-âges pour le soin du visage. Il stimule la consommation en oxygène des cellules entraînant une dynamisation du métabolisme cutané.

Les faines renferment une substance toxique, la fagine, et une huile à raison de 25 % du poids de l’amande. On ne doit pas consommer de faînes en grande quantité. De plus on ne doit pas donner le tourteau à manger aux chevaux.
L’huile ainsi obtenue ne rancit pas et était consommée dans le Nord de la France.
L’écorce des rameaux de 2 à 3 ans récoltée en février est utilisée comme antiseptique, apéritive et astringente.

Autrefois, les bûches de Noël étaient souvent en hêtre. Le bois, blanc à la coupe, dur et homogène, est exploité en construction ou en menuiserie à condition d'être séché avec précaution, il est sensible à la vermoulure est peu durable s’il n’est pas injecté. On l’utilise alors pour fabriquer des traverses de chemin de fer. Par contre, c’est un excellent combustible et il donne le meilleur charbon. Par distillation du bois, on obtient un goudron dont extrait la créosote de hêtre.

Chez les Germains et les peuples du Nord, le hêtre était consacré à de nombreuses divinités.


Dans le jardin

Dans le Jardin des Plantes
Floraison : avril-mai
Intérêt ornemental : il est décoratif par sa forme tourmentée comme celle du noisetier ou du saule tortueux, mais également par son feuillage comme celui du hêtre.

Conseils de jardinier
Il préfère les terrains humifères et frais. Il peut être installé au soleil ou à mi-ombre.
Multiplication par marcottage.
Plantation en motte en novembre.


Localisation dans le Jardin des plantes

Jardin alpin