Jardin des iris et des plantes vivaces

Propice à la flânerie et à la méditation, le jardin des iris et des plantes vivaces est souvent apprécié par les amateurs de peinture florale…

picto_accessibilite.png

Calme et volupté
Compartiments sertis de briques et allées engazonnées, ce jardin de style hollandais, situé entre les galeries de Paléontologie et de Botanique, a été créé en 1964. Il était alors constitué par une ancienne collection d’iris, présentée sur un espace de 2 500 m2. Modifié en 1984, il s’est vu adjoindre de larges plates-bandes de plantes vivaces, venant s’appuyer sur un fond d’arbustes.
Ce jardin calme, situé à l’écart des lieux de passage, procure au visiteur un agréable sentiment d’isolement et d’intimité. Un état propice à la contemplation des 450 espèces de plantes vivaces qui se dévoilent au fil de nos déambulations nonchalantes dans les allées couvertes de gazon.
Une visite renouvelable à l’envi, puisque les floraisons des plantes vivaces s’échelonnent à travers les saisons. Sauf, bien entendu, en hiver. À la mauvaise saison, les vivaces disparaissent, sans toutefois mourir : enfouies dans le sol, leurs bourgeons bien à l’abri, elles restent en vie, prêtes à réapparaitre dans une explosion de formes, de couleurs et de senteurs à la saison suivante. Ou plus tard, puisqu’elles sont capables de vivre plusieurs années ainsi enterrées.

À force de flâneries, voici le centre du jardin. Plus de 150 variétés d’iris y sont installées dans des carrés bordés de briques. Le genre Iris compte 120 espèces, mais toutes les variétés du jardin sont issues de la sélection et de l’hybridation d’iris européens ou nord-africains. Leur floraison, qui a lieu en mai, est exceptionnelle : des couleurs qui vont du bleu au jaune en passant par des nuances fauves, des roses ou des carmins. Des teintes sublimes, qui attirent et inspirent nombre de peintres… ou d’amateurs de jardins à court d’imagination pour agrémenter leurs propres plates-bandes !